Imprimer
PDF

Vor-Sicht

Samedi 6 octobre, à 19h00 
Lieu : Schauspielhaus, Porzellangasse 19, 1090 Wien 
Langues : français avec traduction en allemand 

 

 

image099

Le Schauspielhaus consacre une grande partie de sa programmation automne/hiver 2012 à la représentation intégrale du Soulier de satin, l’œuvre majeure du poète et dramaturge Paul Claudel. En avant-première de cet événement théâtral, la manifestation Vor-Sichten du 6 octobre réunira philosophes, théologiens et dramaturges pour méditer sur la Transcendance, mot si étranger à notre temps, mais dont le contenu est au cœur de l’œuvre de Paul Claudel. L’Institut français de Vienne a invité Thérèse Mourlevat à participer à cette discussion, afin de montrer comment la sublimation d’une déchirure biographique reste au centre de la création claudélienne.

Rosalie Scibor-Rylska, passion coupable du poète, est en effet l’inspiratrice des personnages d’Ysé dans Partage de midi, et de Prouhèze dans Le Soulier de satin. Paul Claudel confie : 
«Elle a été la seule femme que j’ai passionnément aimée, celle qui a joué dans ma vie tout le rôle qu’une femme pouvait y jouer». La rencontre eut lieu en 1900, sur le paquebot qui les menait en Chine. Il rejoignait son poste de consul à Foutchéou, accablé de s’être vu refuser la porte du monastère.

Thérèse Mourlevat, docteur ès lettres, est spécialiste de Claudel. Elle fut aussi l’amie de Louise Vetch, fille illégitime que Paul Claudel eut de Rosalie Scibor-Rylska, et l’exécutrice testamentaire des correspondances et des papiers de famille de Louise à la mort de celle-ci en 1996. A la lumière de ses confidences et d’une correspondance de famille inédite, Thérèse Mourlevat a reconstitué dans son livre, La passion de Claudel, l’existence de l’énigmatique Rosalie. Se dessine le portrait d’une Autrichienne intrépide, hantée par la patrie mythique d’un père polonais, élevée en France, puis entraînée de continent en continent et connaissant tour à tour l’opulence et la ruine. Le récit de son destin fait d’elle une héroïne à part entière.

Les représentations du Soulier de Satin ont lieu au Schauspielhaus, en allemand, dans la traduction de Felix Bloch, l’adaptation scénique du texte est confiée à différents dramaturges et écrivains contemporains : Thomas Arzt, Gerrit GrünewaldMarlene SteeruwitzMelanie HuberChristoph EderTine Rahel-Völcker et Pedro Martins Beja.

Premières du Soulier de Satin :
Première journée : 11 octobre,
Deuxième journée : 18 octobre,
Première et Deuxième journées : 21 octobre,
Troisième journée : 1er novembre,
Quatrième journée : 8 novembre,
Troisième et Quatrième journées : 12 novembre 

Pour plus de détails : www.schauspielhaus.at 

 


image096

 

Lettre d'information accès direct

lettre juillet août 2018 fr

En savoir +

Cours accès direct

fascination pour le français

En savoir +

Médiathèque accès direct


culturtheque cap

Bannière google ads 300x250

 

En savoir +

CampusFrance accès direct

campusfrance

 

En savoir +