bandeau site

Imprimer
PDF

6ème congrès de l'APFA

33e2789adb

Ce congrès est placé sous le haut patronage de Monsieur Abdou Diouf, Secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Vienne 
Du 20 au 22 septembre 2012
Savourer les savoirs francophones
NOUVEAUX SAVOIRS – NOUVELLES SAVEURS – NOUVELLES
SOLIDARITÉS
    

image026eddbf2c01c

 

A l’occasion de son 20ème anniversaire et de son 6ème congrès, l’APFA, association des professeurs de français en Autriche, invite à un échange d’idées autour de trois grandes interrogations.
Dans quelle mesure le français est-il une langue d’ouverture, de dialogue et de partage, un outil de communication, de réflexion et de création, un facteur de valorisation des identités culturelles ?
Si la culture se conjugue au pluriel, le rôle de l’enseignant n’est-il pas celui d’un médiateur de savoirs, d’un passeur de sagesse, d’un révélateur de saveurs ?
Fort de cette diversité francophone, comment s’ouvrir à une mondialisation solidaire et contribuer au mieux-être commun et pourquoi pas, au bonheur du monde ?
«La Francophonie s’ouvre chaque jour davantage au monde, forte de sa volonté d’œuvrer au service de toute l’humanité, consciente de ce qu’elle peut apporter aux autres et sachant qu’elle a besoin des autres pour s’épanouir».
 (Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie)

Inscriptions : le 20 septembre à 15h30
Ouverture : le 20 septembre à 17h00
Clôture : le 22 septembre à 13h00

Jeudi 20 septembre, à 17h00
Conférence inaugurale de Fouad Laroui

Lieu : Odeon, Taborstraße 10, 1020 Wien
Langue : français
Sur inscription  www.apfa.at

Thème de la conférence
''Pourquoi apprendre le francais ? Pourquoi pas plutôt l'allemand, langue de la philosophie, le russe (la langue du monde la plus agréable à l'oreille, selon Claude Hagège), l'italien, langue de l'opéra, l'espagnol, qui ouvre sur tant de pays et d'oeuvres, voire le chinois, langue d'avenir (?), l'arabe, langue d'une poésie millénaire (et d'Oum Kalthoum)... ou l'anglais, qu'on ne présente plus, comme dirait l'autre... En retracant mon itinéraire personnel parmi une demi-douzaine de langues (contraint et forcé), je voudrais soutenir cette thèse: s'il n'en reste qu'une, ce sera celle-là: il faut apprendre le francais, pour mille raisons - j'espère qu'on ne m'en voudra pas si je n'en expose que dix-sept...'' (Fouad Laroui)

Renseignements www.apfa.at

Lettre d'information accès direct

Lettre octobre 2018 fr

En savoir +

Cours accès direct

fascination pour le français

En savoir +

Médiathèque accès direct


culturtheque cap

Bannière google ads 300x250

 

En savoir +

CampusFrance accès direct

campusfrance

 

En savoir +